Actu'


DESCENDU AUX ENFERS

Année C - II de Pâques (Jn 20, 19-31)

 

 

      La nuit de Pâques Jésus Christ est “descendu” au plus profond de la terre, au lieu que les hébreux appelaient “Shéol”, les grecs “Hadès”, et les romans “Infera”, trois dénominations qui, avec des nuances différentes, indiquent la même réalité. Les hébreux pensaient au “Shéol” comme à un lieu dans lequel l’homme, sa parabole terrienne achevée, va mener une existence d’ombre, vaine, sans vie ni relation, tel un avorton qui n’a jamais vu la lumière. Pour les grecs, qui étaient plus intellectuels, l’“Hadès” était le lieu obscur par excellence: “A-(v)id” = “je ne vois pas”” “je me retrouve en un lieu privé de vision”. Pour les romains, “inferus” voulait dire: “souterrain”, les cavernes, les prisons pour les criminels relégués en captivité, les entrailles de la terre .

 

      La nuit de Pâques, le Christ est descendu dans la cellule la plus profonde du Royaume des morts, où le Premier Homme, Adam, attendait le jour de sa libération avec les Anciens Pères. Nous le disons tous les dimanches dans le Credo: “Il est descendu aux enfers, le troisième jour il est ressuscité des morts” ... 


# Eglise conthey centre

BIENVENUE le 4 mai à Plan-Conthey pour une grande soirée de louange organisée par les jeunes pour tous les âges! 


week-end garçon du 3 au 5 mai

Un temps pour laisser parler son coeur d'homme sans retenue, sans pression et sans tabou... 

Inscriptions jusqu’au 28 avril sur :

https://www.teteaucoeur.com/dates-et-weekend.html

Programme, si les conditions climatiques le permettent : 

Vendredi soir : 

Rendez-Vous à 18h00 à la gare de Martigny - Petite marche pour accéder à un petit refuge de montagne à Azeindaz, accessible à tous les niveaux sportifs - soirée dégustation + découverte d'un invité (témoignage)

Samedi :

Ateliers de formation humaine sur l'identité masculine (mes forces, mon charisme) - Ateliers de cuisine : les recettes secrètes de Yannick - Sport : marche, bloc, escalade (programmes variables en fonction des niveaux et des envies) - Relecture d'une expérience (FHI) - Veillée, partages, (la foi et la raison, comment assumer toutes les dimensions de mon être?)

Dimanche :

Renaître de mes cendres !? Faire la vérité sur soi pour être libre. Célébration commune. - Raclette au feu de bois. - Marche de retour (2 itinéraires à choix)

Retour en plaine vers 17h00


Tout Pour Toi

L'aventure avec Dieu nous plaît, on a décidé de se remettre à l'oeuvre pour une nouvelle soirée de prières en bas à l'abbaye de St-Maurice. Tout pour Lui , Tout pour sa Gloire !


exposition à l’abbaye de st-Maurice

Du 12 avril au 3 mai, belle exposition de calligraphies et peinture sur bois à l’Abbaye de St-Maurice.


DIMANCHE DE PÂQUES: LE MYTHE DE “SOLARIS” EN MODE “RÉSURRECTION”

Réflexion sur la réalité de Pâques

 

Le roman “Solaris” de Stanislaw Lem (1961) nous emmène à la frontière extrême de l’univers exploré. Solaris est une planète enveloppée par un seul immense organisme fluctuant, un océan infini, vivant en pensant, un cerveau liquide, incompréhensible, mystérieux, impénétrable, qui compose et décompose de gigantesques structures éphémères ...

 

      ...  La mer de la mort peut être le totalitarisme, la dictature, la crise, le terrorisme, elle peut être aussi mon inconscient en pleine tempête. Comme le Christ est descendu aux enfers et comme Chris a été confronté à l’océan de Solaris, moi aussi j’ai ma Pâques personnelle, un lieu à traverser entre des structures qui se forment et se dissolvent dans la “goutte” que je suis, entre pulsions et désirs, remords et délires en transformation continue ...


SAMEDI SAINT: LE COSMOS SUR LE CHAOS

Année ABC - Pâques - Messe de la Nuit (Mt 28, 1-10; Mc 16, 1-8; Lc 24, 1-12)

 

      La scène nocturne de la Création nous montre la victoire du “cosmos” sur le “chaos”. L’ordre divin sur la Création veut que toute chose “passe” de la non-existence à l’existence, d’un état indifférencié vers un état d’ordre majeur. En fait, le mot hébraïque “Pesah”, “Pâques”, signifie “passage”. L’ancien rédacteur biblique indique ce processus par le nom de “Création”, ce qui veut dire: “donner une forme, une vie, une âme” à quelque chose qui avant n’existait pas. La Création est donc la toute première Pâques du monde: la Pâques de la Création! “Cosmos” en grec, et “mundus” en latin, , se traduisent dans les deux langues par “beauté” et “ordre”. Nous retrouvons d’ailleurs une trace évidente de cette signification dans des mots courants tels que “cosmétiques”, “im-mondice”.  

 

      Mais comment passe-t-on du “chaos” au “cosmos”, de l’être indifférencié à la vie organisée ? Qu’est ce qui a pu générer ce changement progressif des êtres plus simples vers des êtres plus complexes? La matière, elle seule, est-elle en mesure de “produire” la structure la plus complexe de l’univers, le cerveau humain, jusqu’à “donner vie” à la conscience? 


3 petites méditations sur le chemin de croix

5e station - Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix

Qui était Jésus pour Simon ? Le connaissait-il ? Il est probable qu’il ne savait rien de Lui, et pourtant, alors qu’Il l’a vu tomber sur le bord du chemin, il s’est penché pour l’aider. 

Il a vu un homme, un visage, et c’est ce visage meurtri qui a fait naître en lui le désir de le secourir.

Et toi, regardes-tu souvent le visage de ceux qui souffrent autour de toi ou fermes-tu les yeux pour ne pas te sentir rejoint, touché et avoir à les aider ? 

De plus, Jésus aurait pu porter sa Croix seul s’Il l’avait voulu. Pourtant, Il a choisi que nous puissions participer à Son sacrifice et l’aider, comme Simon de Cyrène, par nos petits actes du quotidien, nos prières et nos actes de foi, nos actes de charité et nos difficultés portées dans l’espérance. 

Alors n'hésite plus à venir Le secourir dans tes frères ou dans tes croix quotidiennes, choisis toi aussi de Le regarder et de Lui apporter ton aide !

 

6e station - Véronique essuie la face de Jésus

Véronique connaît Jésus et l’aime profondément. Il est doux, humble. Aussi, alors qu’elle le voit souffrir ainsi, elle ne peut s’empêcher de vouloir soulager ses souffrance. Elle s’approche de lui, le rencontrant enfin de tout près. Elle voit à présent aussi toute sa souffrance, sa faiblesse. Elle prend un linge et essuie la sueur et les larmes de son visage et lorsqu’elle repart, le visage de son bien-aimé se retrouve imprégné dans le linge.

Que lui dit Jésus ?

- Regarde, tu m’as aimé, moi aussi je t’aime et je t’offre mon visage, celui que je suis tout entier, avec ma souffrance, que tu pourra garder précieusement.

- Regarde, tu m’as vu, moi aussi je t’ai vue, et je me donne à toi aujourd’hui. 

- Et regarde, cette face que je t’offre aujourd’hui est la promesse que tous les jours, même ceux où tu ne penseras plus à moi, mêmes ceux où tu croiras que je t’ai abandonné, je donne ma vie pour toi, sur la croix. 

Alors cette face que je t’offre, ne cesse jamais de la regarder.

 

Marie ou le silence de la croix

Marie apparaît deux fois dans le chemin de croix traditionnel; la première lorsque Jésus la rencontre au début de sa montée et la seconde lorsque le corps mort de son fils lui est remis. Dans aucun de ces deux épisodes il n’est question d’une parole que Marie aurait prononcée, pas même au pied de la croix. Rien. Silence.

Pourtant elle était là, le regard toujours fixé sur Jésus. 

Qu’a-t-elle donc fait de si extraordinaire pour que nous la prenions pour exemple ? 

Elle a vu

Elle a vu la souffrance de son fils, ses plaies ouvertes, la sueur, le sang, les larmes.

Elle a vu les clous s’enfoncer dans ses membres frêles, presque transparents, encore tremblants.

Elle a entendu

Elle a entendu les cris de douleurs qu’Il laissait échapper, les hurlements de la foule, les moqueries.

Elle a entendu les bruits du marteau qui frappaient les clous, une fois, puis une autre, encore une, et encore, jusqu’au dernier.

Elle a regardé

Elle a regardé le visage meurtri et ensanglanté de son fils, son corps se débattre pour continuer à avancer, sa bouche tenter de prononcer ses dernières paroles, ses yeux débordants de miséricorde, désespérés de rencontrer un regard d’amour.
 

Comment alors ne pas tout abandonner, ne pas désespérer ?

Marie a vu la nuit la plus profonde, à perte de vue, l’incompréhension, le mystère lancinant, la souffrance et la haine, le désespoir. 

Mais elle a entendu la parole que Dieu lui avait soufflée à l’oreille, ce fameux matin 33 ans plus tôt, lui disant que son fils règnerait éternellement et qu’elle ne craignait rien car rien n’est impossible à Dieu. 

Alors elle a regardé, les yeux aveuglés par la souffrance et l’incompréhension, la promesse que Dieu lui avait faite il y a si longtemps. De toutes ses forces, à chaque seconde plus difficilement, elle s’est accrochée à cette certitude de son regard de nuit.

Et alors son silence est devenu Parole.

Ce silence qui a traversé l’obscurité et le désespoir pour venir s’accrocher à la certitude de la Parole divine, à l’éternité du Verbe ressuscité, est finalement la seule véritable parole que nous devrions prononcer. 

Le oui hurlé en silence à un Dieu qui nous demande de lui faire confiance, quelles que soient les épreuves.

 


la lettre de notre évêque aux jeunes

Voici la lettre que Mgr Jean-Marie Lovey a écrite pour les jeunes des montées vers Pâques. 

Toi aussi laisse-toi porter par ces mots pour le Triduum !

“ Monter vers Pâques, c’est aussi entrer avec Jésus dans son ultime combat. Combat contre l’injustice des hommes et combat contre le Diviseur.

L’Eglise et le monde ont un besoin urgent de votre enthousiasme. 

Ecoute, Discernement, Décision, trois pas pour une bonne montée vers Pâques. "

 


le message de notre évêque !


JEUDI SAINT, LE DRAME DE JUDAS

Année ABC - Jeudi Saint (Gv 13, 1-15)

 

 

      Le soir de la dernière cène, Jésus a prié aussi pour Judas. Jésus ne l’abandonne même pas quand Judas, ayant ouvert son cœur à Satan, consomme sa trahison: “Mon ami, ce que tu es venu faire, fais-le!” (Mt 26, 50) “Judas, c’est par un baiser que tu livres le Fils de l’homme?” (Lc 22, 48). Au moment exact où le Malin achève son chef-d’œuvre de méchanceté, Jésus jette un pont de miséricorde infinie, en appellent Judas avec le doux nom de “ami!”

 

      Nous ne savons pas si ce suprême geste d’amour de la part du Maître a fait une brèche dans son cœur, si Judas a retiré ou pas sa décision. Nous ne pouvons pas dire si l’abîme du désespoir de Judas a pu être comblé par la haute miséricorde du Christ. La trahison de Judas a été le plus odieux et diabolique des péchés, mais cela n’a pas forcément conduit à sa perte. En effet, Pierre aussi a renié le Christ, mais il a demandé pardon. Il n’y a que le désespoir du salut, qui puisse perdre un homme! ...


spécial: notre dame de paris

Comme on l'a tous constaté dans les médias et sur les réseaux sociaux, nous sommes tous impuissants face à ce terrible événement. Un des plus beaux et gros monuments religieux du monde, un des sites les plus visités d'Europe, un emblème de la ville-lumière avec la Tour Eiffel, plus de 800 ans d'histoire et de trésor.... Tout est parti en poussière en moins de deux petites heures.... Notre seule arme depuis le Valais ? La prière.

 

NOTRE-DAME DE PARIS EN QUELQUES MOTS ? La cathédrale parisienne est un édifice symbolique, emblématique de France, mais pas que. Nul besoin de vous dire qu'il s'agit du monument historique le plus visité d'Europe ! C'est quelques 13 millions de personnes qui la visitent chaque année, soit quelques 30'000 personnes par jour ! Ce haut-monument a été construit au milieu du XIIe siècle sur une durée d'environ 200 ans ! Chaque année, c'est quelques 2000 offices qui résonnent entre les murs de cette beauté architecturale ! 

 

Un énorme BRAVO et MERCI aux sapeurs-pompiers qui se sont relayés toute la nuit pour lutter contre ces flammes et sauver une bonne partie du trésor de Notre-Dame ! Ci-dessous, une image qui reflète bien le travail des sapeurs-pompiers, prenant soin de chaque objet sacré !

PRIÈRE: Des centaines de personnes se sont rassemblées lundi 15 avril soir sur la place Saint-Michel, à Paris, pour entonner des prières pendant que les pompiers combattaient l’incendie de la cathédrale Notre-Dame. Les mots sont parfois introuvables pour les nombreux fidèles réunis en prière sur la place Saint-Michel, au soir du 15 avril. Alors ils égrènent le chapelet, serrés les uns aux autres, de voix tristes en un chœur harmonieux. Car s’il est fréquent d’entendre des croyants avouer qu’ils ne prient pas faute de savoir que dire, beaucoup ce soir-là prient car ils ne trouvaient plus les mots. (La Croix)

JEAN-PAUL II - SA PRIÈRE:

« Vierge Marie, au cœur de la Cité, Nous vous prions pour cette ville capitale. Vous, l’Intacte, gardez-lui la pureté de la foi ! Vierge Marie, depuis ce bord de Seine, Nous vous prions pour le pays de France. Vous, Mère, enseignez-lui l’espérance ! Vierge Marie, en ce haut lieu de chrétienté, Nous vous prions pour tous les peuples de la terre. Vous, pleine de grâce, obtenez qu’ils soient un dans l’Amour. »

De Saint Jean-Paul II. Prière prononcée au pied de la statue de Notre-Dame de Paris, le 30 mai 1980.

LA CROIX: Une croix lumineuse après les combats de la nuit : voilà notre espérance ! Ça ressemble presque à un signe, un symbole pour ne pas dire un miracle... C'est l'image clé de cet événement tragique.

« Elle semble intacte. Douloureuse et lumineuse à la fois. Victorieuse du mal, commente l’abbé Grosjean, prêtre du diocèse de Versailles sur Twitter. Pas loin, Marie est là, sa statue en témoigne toujours Cette photo vaut toutes les homélies. »

LE PRÉSIDENT MACRON: Le président Emmanuel Macron a d'ailleurs annoncé, dans une déclaration officielle, le lancement d'une grande souscription nationale en faveur de sa reconstruction. « Le pire a été évité même si la bataille n’a pas été encore totalement gagnée » a déclaré, lundi soir à 23h36, le président de la République, face aux caméras de télévision, sur le parvis de Notre-Dame. « Je vous le dis très solennellement ce soir, cette cathédrale nous la rebâtirons, tous ensemble », a-t-il déclaré avec gravité. « Je m’y engage, dès demain, une souscription nationale sera lancée, et bien au-delà de nos frontières. Nous ferons appel à nos plus grands talents… et nous rebâtirons, nous rebâtirons Notre-Dame. Parce que c’est que les Français attendent, parce que c’est ce que Notre-Dame mérite. Nous rebâtirons, parce que c’est notre destin profond ». (Aleteia)

 

LE FEU: « L’ensemble du feu est éteint. La phase est désormais à l’expertise », a déclaré Gabriel Plus, le porte-parole de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris lors d’un point presse devant Notre-Dame, précisant que le « violent feu » s’était « propagé très rapidement sur l’ensemble de la toiture » sur « 1.000 mètres carrés environ ». (Aleteia)

 

LES INFOS BRÈVES:

  1. La mairie de Paris débloque 50 millions d’euros.
  2. « Mon père (François Pinault, ndlr) et moi même avons décidé de débloquer dès à présent sur les fonds d’Artemis une somme de 100 millions d’euros pour participer à l’effort qui sera nécessaire à la reconstruction complète de Notre Dame » indique François-Henri Pinault dans un communiqué.
  3. Des centaines et des centaines de fidèles impuissants face à la catastrophe, se sont rassemblés pour prier Marie.
  4. Alors que des informations contradictoires circulaient sur la solidité de l’édifice, la structure de Notre-Dame « est sauvée et préservée dans sa globalité » a indiqué une source proches des pompiers à l’AFP.
  5. En ce début de semaine sainte, les Evêques de France - plus que solidaires - invitent les catholiques à être toujours davantage les pierres vivantes de l’Eglise en vivant du mystère de la mort et de la résurrection du Christ, source de notre espérance.
  6. Devant l’incendie qui ravage Notre-Dame de Paris, « symbole de la chrétienté en France et dans le monde », le Saint-Siège exprime « sa proximité avec les catholiques français et la population parisienne », a communiqué via Twitter ce 15 avril 2019 le directeur ad interim du Bureau de presse du Saint-Siège, Alessandro Gisotti.
  7. La flèche de l’édifice, culminant à 93 mètres de haut, s’est effondrée sur elle-même peu avant 20h.
  8. Emmanuel Macron a reporté l’allocution télévisée qu’il devait faire lundi à 20h à l’issue du grand débat pour se rendre sur place

 


T'es sur Laus' en semaine ? Viens chez Père Jean-Marie

Tu étudies à Lausanne en semaine ? Alors pourquoi pas vivre ta foi également après tes cours avec le Père valaisan Jean-Marie Cettou ?

Comme chaque été, P. J-M organise également son pèlerinage à Medj' en compagnie de la communauté des Béatitudes. Si tu as entre 18 et 35 ans et que tu es libre du 29 au 6 août, rejoins-les !



Camp Voc' - inscriptions

Près de dix camps pour réfléchir aux grandes orientations de ta vie! Viens louer et célébrer Celui qui t’appelle; viens t’exprimer selon tes talents; viens réfléchir à ce qui peut te rendre heureux et combler ton coeur; viens partager et jouer avec des jeunes de ton âge.

Tu as entre 8 et 20 ans? A Pâques et en été, tu as de quoi faire ton bonheur! Toute une équipe t’attend: familles, prêtres, religieux et religieuses, jeunes, séminaristes, couples.

Télécharger
Inscriptions_2019.pdf
Document Adobe Acrobat 788.2 KB


Inscriptions pour Lourdes 2019

© APESRL

Télécharger
C.P. Pèlerinage été Lourdes_2019.pdf
Document Adobe Acrobat 199.1 KB

Les inscriptions pour le pèlerinage de Lourdes avec le groupe "La Suisse romande à Lourdes" sont ouvertes. Une catégorie intermédiaire a été créée pour les grands ados de 16 à 17 ans. Les inscriptions c'est par ici.



Buzz

T'as où la foi, c'est aussi toi !

Nous ne sommes pas un groupe en particulier mais bel et bien envoyés par l'Évêque pour représenter TOUS les réseaux/groupes de jeunes du Diocèse de Sion.

T'as où la Foi c'est la jeunesse diocésaine... T'as où la foi c'est nous... T'as où la foi c'est donc toi, toi et toi ...

 

Tu souhaites donner un coup de main pour les autres jeunes du Diocèse en t'impliquant un peu/beaucoup avec nous ? Écris-nous ! On recherche du monde.

W E   W A N T   Y O U  !

(Aurélie et Justine manquent sur la photo)