Actu'

Marche pour la maisonnée

Vous connaissez le petit (ou grand) miracle qu’est La Maisonnée? C'est une structure d’accueil pour mamans seules avec enfants, confrontées à des difficultés sociales, financières et/ou psychiques. Ils y accueillent des mamans avec leurs enfants pour des séjours de quelques semaines/mois jusqu’à 2 ans. Pour que ce projet puisse continuer à se déployer, ils cherchent 100 marcheurs prêts à se faire parrainer pour quelques tours du lac de Montorge le samedi 21 septembre, entre 14h et 16h.

 

Ceux qui le souhaitent peuvent ensuite également partager la Fête de La Maisonnee, de 17h à 20h, à la maison elle-même.

 

Il est également possible de venir seulement pour l’un ou l’autre moment

Inscription pour la marche et/ou la soirée ici


VENU APPORTER UN FEU

Année C - XX Ordinaire (Lc 12, 49-57) 

 

     

      “Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé! Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre? Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division!”

 

      Pourquoi ces mots si provocateurs de la part d’un homme qui avait dit d’être “doux et humble de cœur”, qui avait proclamé “heureux” les opérateurs de paix, et qui avant de mourir dira aux siens: “je vous laisse ma paix?” Même sa naissance fut saluée par des mots de paix: “… et paix sur la terre aux hommes, qu’il aime”. 

 

      Voici la contradiction qu’on constate dans la bouche de Jésus: ou tu sers le Royaume au prix de perdre la paix, ou tu te construis une paix sur mesure au prix de perdre le Royaume! En effet il y a une “fausse paix” qui s’installe dans nos familles, dans l’Église et dans le monde.

 

      Le Maître nous invite à ne pas céder aux compromis, au contraire: s’il nous arrive de devoir faire face à une contradiction, nous devons les accepter et les vivre: c’est le signe que le Royaume des cieux avance! Tout chrétien porte une lutte: il est lui-même “un signe de contradiction”, il est “un porteur de feu”, tout à fait comme Jésus!


La grève des femmes du 14 juin, c'est aussi pour les cathos

Les femmes catholiques ont aussi fait la grève le 14 juin dernier. Elles revendiquent plus d'égalité et moins de cléricalisme dans l'Eglise. Quelques prêtres se sont également joints au cortège.

 

Viens lire l'article ci-dessous pour plus d'informations !


LA FEMME VÉTUE DE SOLEIL

Assomption (Ap 11, 19a; 12, 1-6a.10ab)                                                      

  

 

      “Un grand signe apparut dans le ciel: une Femme, ayant le soleil pour manteau, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles. Elle est enceinte, elle crie, dans les douleurs et la torture d’un enfantement. Un autre signe apparut dans le ciel: un grand dragon, rouge feu …”

 

      Si nous ouvrons le livre de l’Apocalypse sans un minimum de préparation et de prudence, nous n’y voyons que des symboles violents et incompréhensibles. Dans le langage courant, le mot “Apocalypse” est devenu synonyme de “fin du monde” et ”destruction totale”, mais la substance de son message est toute autre chose. Le langage apocalyptique a construit un univers symbolique et populaire que tous comprenaient, mais dont, nous les modernes, avons distraitement perdu la clé de lecture. Le même mot d’ “Apocalypse”, qui signifie: “Révélation”, implique la compréhension d’un message dont le sens caché est révélé. Le sens global de la littérature et du style apocalyptique est clair, il demeure accessible, comme un langage de cinéma qui s’adresse à la majorité des habitants de la planète. Par contre, si on cherche des significations ésotériques à chaque petit détail, l’Apocalypse devient un texte difficile et indéchiffrable.   

 

      L’auteur de l’Apocalypse, après avoir rassemblé tous les symboles possibles, les projette sur cette femme en travail, pourquoi? Qui est cette femme? Si on pense à la situation de la communauté primitive persécutée, il est facile d’en deviner l’identité: il s’agit de l’Église elle-même, sein générateur d’un nouveau peuple; les douze étoiles font une allusion aux douze tribus d’Israël, qui remontent aux douze fils de Jacob, donc aux douze Apôtres qui lancent l’Église, nouvel Israël; le dragon rouge représente les forces humaines et diaboliques qui s’opposent à elle. Historiquement la communauté chrétienne primitive tenait tête à des systèmes agressifs et totalitaires, elle luttait pour survivre et travaillait pour rester fidèle à Dieu: les persécutions sont assimilées aux douleurs de l’enfantement!

  

      En effet, dans les persécutions actuelles, il y a des fidèles qui résistent jusqu’à verser leur sang pour la foi, et il y en a d’autres qui sont impliqués dans le tourbillon d’une lente apostasie de masse! L’histoire même de l’Europe, des nations, des groupes, voir l’histoire personnelle de chacun, peut se lire comme l’histoire d’une lente apostasie qui ne semble jamais vouloir s’arrêter! L’Église travaille tout au long de l’histoire pour enfanter des fils de Dieu, mais le dragon est toujours là, prêt à arracher l’enfant, à retirer la foi! On le voit bien dans nos paroisses: la presque totalité des enfants et des jeunes qui reçoivent les sacrements ne restent au sein de l’Église que très peu de temps: Satan arrive et il avale le délicieux morceau de la foi qui avait été mis dans leur coeur d’enfant! Sans la foi, ces enfants ils se retrouvent dans le chaos, sous l’emprise des “marchands d’âmes” qui achètent et vendent leurs rêves, leur désirs, leur jeunesse. Le sens de l’Apocalypse est très clair!

 


Nouveau CHŒUR des jeunes de martigny

Ça bouge du côté de Martigny, une équipe de jeunes ont créé le tout nouveau chœur des jeunes de Martigny. Avec comme présidente, Claire Theux, et comme directrice, Laurine Moulin. Alors si tu es un peu chanteur dans l'âme et que tu veux te faire de nouveau amis dans la Foi, n'hésite pas, fonce à la première répétition le 25 août. Pas besoin d'être un grand chanteur d'opéra, viens comme tu es ;)


PETIT RETOUR SUR LE DJPéLé

De Paray-le-Monial à Montpellier en passant par le Puy-en-Velay et Pomeyrol (petit village d’où vient notre cher ami des jmj Uriel), une équipe de 18 jeunes accompagnés par le curé Jean-François Luisier a vécu cet été un magnifique pèlerinage organisé par les DJP.

 

Petit retour d’une de l’équipe T’as où la foi :

 

Nous avons commencé notre périple à Paray-le-Monial où nous avons pu assister à la fin d’une session organisée pour les rencontres internationales. Nous avons eu la chance de découvrir là-bas des témoignages de gens du voyage qui partageaient notre foi. De très belles histoires de vie qui nous ont édifées, bien que souvent difficiles. Après cela, nous sommes passés par le Puy-en-Velay, lieu de pèlerinage français très connu, pour y visiter le site et les monuments avant d’aller jusqu’en Aveyron, région d’où vient Uriel, un jeune du groupe qui nous a généreusement accueilli dans sa paroisse.

En Aveyron nous avons logé dans la maison paroissiale y sommes restés deux jours. Le premier, suite à la rencontre magnifique avec la famille d’Uriel - son père est vitrier et nous a montré comment il fabriquait les vitraux - et le partage d’un super repas traditionnel - purée mélangée à du fromage de chèvre et accompagnée de salades - nous sommes allés faire du paddle sur le fleuve de la région (moment mémorable où tout le monde est passé à l’eau !). Le jour suivant, nous avons organisé une messe suivie d’un repas partagé et d’une veillée d’adoration pour les paroissiens de la région et avons pu rendre visite aux personnes handicapées qui vivaient à côté de la paroisse. Ce fut un beau moment d’évangélisation et de partage avec les gens du coin. 

Pour finir notre pèlerinage, nous avons été jusqu’à Montpellier, lieu où se déroulait le festival Anuncio (festival d’évangélisation pour les jeunes avec des temps d’enseignement, de veillée et une préparation à l’envoi en mission). Nous y sommes restés jusqu’à la fin du pèlerinage et avons eu la chance d’assister à toute la période de formation proposée par le festival. Nous avons fait là-bas de très belles rencontres avec les jeunes qui se préparaient à partir en mission et avons appris beaucoup grâce aux temps d’enseignement. Bien évidemment, comme nous étions au bord de la mer, nous y avons passé une grande partie de nos temps libres à partager, à nous baigner et à jouer entre nous. Au retour, Sarah, une autre fille du groupe nous a invités à passer par la maison de vacances de ses parents où nous avons à nouveau été très bien accueillis et avons pu nous baigner.

 

Ce que je retiens plus particulièrement de ce voyage c’est la joie simple que nous avons partagée entre nous. Pas de prise de tête ou de relations compliquées, juste de la joie à être ensemble et à vivre ensemble, à partager des moments simples. 

Aussi, cette confiance si belle que nous avons eu la grâce de vivre au sein du groupe et qui nous a permis d’avoir de très beaux témoignages et de très belles discussions, sincères et profondes. 

Pour finir, je dirais le moment présent. Comme l’organisation de ce pèlerinage n’était pas trop rigide, nous avons dû et pu apprendre la beauté de vivre chaque instant sans anticiper le suivant et donc en recevant à chaque fois le maximum de ce que nous pouvions recevoir et vivre au moment donné. 

 

Joie, confiance et vie simple, voilà ce que je retiens.

 

Merci au groupe et aux DJP !


3 miracles humoristiques de padre pio

Le saint Padre Pio, pour ceux qui ne le connaissent pas, est un capucin italien né en 1887 qui a reçu beaucoup de grâce du ciel. Il a notamment eu les stigmates et est à l'origine de plusieurs miracles impressionnants. Ce grand homme de Foi n'était néanmoins pas dépourvu d'humour, la preuve par ces miracles du Saint fait avec humour:

 

"Prends garde où tu marches !

Un homme était allé jusqu’à San Giovanni Rotondo pour rencontrer Padre Pio, mais il y avait une telle foule sur place qu’il avait dû rentrer chez lui, sans avoir pu le voir. Pendant qu’il s’éloignait du couvent, il sentit le merveilleux parfum qui émanait des stigmates du padre et en fut réconforté.

 

Quelques mois plus tard, alors qu’il traversait une zone montagneuse, il respira à nouveau le même parfum. Il s’arrêta et demeura quelques instants en extase, humant l’odeur exquise. Quand il revint à lui, il s’aperçut qu’il se trouvait au bord d’un précipice et que sans le parfum du padre, il aurait continué à avancer.

 

Il décida de se rendre à San Giovanni Rotondo sur le champ, pour remercier Padre Pio. Quand il arriva au couvent, Padre Pio, qui ne l’avait jamais vu, l’interpella en souriant : « Mon fils! Prends garde où tu marches! ».

 

Sous le matelas

Une femme souffrait de terribles migraines, à tel point qu’elle décida de mettre une photo du Padre Pio sous son oreiller, espérant que sa douleur disparaîtrait. Après plusieurs semaines, la douleur persistain ; emportée par son tempérament italien elle s’exclama : « Eh bien voilà Padre Pio, puisque tu n’as pas voulu me délivrer de ce mal, comme punition je vais te mettre sous le matelas ».

 

Quelques mois plus tard, elle se rendit à San Giovanni Rotondo pour se confesser au padre. À peine s’était-elle agenouillée devant le confessionnal, que le padre la regarda fixement et claqua le portillon du confessionnal d’un coup sec. La femme resta pétrifiée, elle était clairement dépassée par cette réaction inattendue et ne put articuler un mot. Quelques instants plus tard, le portillon se rouvrait à nouveau et le padre lui dit en souriant : « Cela ne t’a pas plu, n’est-ce pas ? Eh bien moi non plus je n’ai pas apprécié que tu me mettes sous le matelas ! ».

Un chauve

Un homme souffrant de calvitie refusait absolument de devenir chauve. Il s’adressa un jour à Padre Pio et lui demanda : « Padre, priez pour que mes cheveux ne tombent pas ».

 

À ce moment précis, le padre descendit les escaliers du chœur. Il le suivit des yeux, d’un regard anxieux, dans l’attente d’une réponse. Quand il fût près de lui, son visage changea d’expression et d’un regard suggestif il indiqua une personne qui venait derrière lui, en me disant : « Recommande-toi à lui ». Je me tournais pour voir venir un prêtre entièrement chauve, avec une tête si brillante qu’elle luisait comme un miroir. Nous fûmes tous pris d’un fou rire. 

Source: aleteia 


la foi catholique en malaisie: mini-reportage

Église catholique à Malacca (Y. Crettaz)
Église catholique à Malacca (Y. Crettaz)

Un de nos rédacteurs a profité du mois de juillet pour s'évader, voyager et découvrir une autre culture, la Malaisie, où l'islam règne. Mais qu'en est-il du catholicisme dans ce pays ? 

 

"Bien que nous n'ayons pas l'habitude des traditions musulmanes, c'était une très belle et riche expérience de découvrir autre chose. Cela nous a ouvert l'esprit. Les gens sont extrêmement accueillants et ouverts !".

 

Et au niveau de la foi catholique dans ce pays ? "Avec ma copine, nous avons eu la chance de vivre trois messes dans trois diocèses différents tout au long de notre voyage donc nous avons réussi à nous faire une petite idée du catholicisme en Malaisie. Ce n'est pas la religion première là-bas mais qu'elle est profonde !"

Église catholique "Our Lady of Lourdes" à Ipoh (deuxième plus grande église du pays)
Église catholique "Our Lady of Lourdes" à Ipoh (deuxième plus grande église du pays)

Des églises pleines, des chants profonds, joyeux et retransmis sur les différents écrans géants, des fidèles heureux et rayonnants à l'image de l'église africaine, un prêtre au discours simple mais ô combien dynamique et entraînant (en anglais)...

 

"Bref, une église qui n'a pas peur d'aller de l'avant malgré la faible proportion de catholiques dans le pays" (soit environ 3% selon La Croix).

Des idées pour la suite ? "Au niveau technique, quand tu vois qu'ils retransmettent toute la célébration (chants, live...) sur écran géant LED à l'aide de caméras de surveillance  et que le pays est beaucoup plus pauvre que la Suisse... Tu te dis qu'ils ont une longueur d'avance dans leur foi: ils foncent sans trop réfléchir et ça marche ! Ils n'ont pas peur et vont de l'avant ! Pourquoi pas faire comme eux pour nos paroisses qui ont de la peine à grandir: aller de l'avant et OSER ?"


Natasha st-pier revient en valais !

Avril 2019 | église de Fully (Y. Crettaz)
Avril 2019 | église de Fully (Y. Crettaz)

Après un magnifique concert au cœur de la grande église de Fully en avril dernier qui avait attiré quelques 600 personnes, celle qui a fini 4e au mythique concours de l'Eurovision en 2001 revient en terre valaisannes !

 

Natasha St-Pier se produira en décembre prochain, dans le cadre de sa tournée de Noël avec "les petits chanteurs à la croix de bois" dans l'église de Hérémence ainsi que celle de ...Fully.

La raison de son retour en Bas-Valais ? L'accueil fulliérain avec sa petite arvine mais surtout dans le but de satisfaire le plus de monde possible, étant donné qu'un nombre important de personnes n'avait pas réussi à avoir le précieux sésame pour voir et surtout écouter la chanteuse.

Bienvenue Natasha !

 

Article sur sa venue en décembre 2019 de Rhône FM

Mini clip sur sa venue en avril dernier à Fully


Metanoia festival: une semaine de folie

Metanoia Festival
Metanoia Festival

"Nous étions 800 hier soir à assister au spectacle de Saint Maurice ! Ce moment inoubliable a été suivi de la messe et d'une adoration de nuit. Un immense merci à tous, et surtout à Lui !"

 

Comment mieux résumer la fin semaine du Metanoia Festival que cette citation tirée de leur page Facebook ?

 

 

Du 15 au 21 juillet, c'est plus d'un millier de jeunes et moins jeunes, valaisans ou non (France, Belgique, Luxembourg...), qui se sont retrouvés sur la plaine des martyrs de Vérolliez, à Saint-Maurice pour le grand festival d'été !

 

Un très bel article de Cath.ch à lire ici sur l'édition 2019 du festival.


Buzz

Quand une soeur, suite à sa propre blague, attrape un fou rire à la télévision.


Ecoute voir

TES PROCHAINS ÉVÉNEMENTS

Un bon plan pour l'été

Tu connais les sessions de Paray-le-Monial ? Non ? Eh bien c'est un énorme festival qui a lieu tout l'été dans une petite commune de France. Il est rythmé par plusieurs sessions avec différents thèmes. Et il se trouve que du 13 au 18 août se déroule la session spéciale pour les jeunes (le forum des jeunes), qui est sans aucun doute la plus populaire :

 

Que tu sois chrétien engagé ou que tu ne saches pas à quand remonte ton dernier passage dans une église, il y aura quelque chose pour toi ! En poussant la porte du forum, tu découvriras des témoins inspirants et entendras des enseignements éclairants. Tu apprendras comment ne pas rester au seuil de ta vie, comment en faire quelque chose de grand avec le Christ, quel que soit ton parcours. Tu partageras avec d’autres jeunes des temps de rencontre, de détente et de prière pour expérimenter la joie de croire ensemble. Et tu découvriras enfin ce que Dieu a préparé pour toi.

 

Prêt à faire le pas ?

 

Autres festivals d'été :

 

Metanoia (15-21 juillet, Valais)

 

Welcome to paradise (4-11 août, France)

 

Rocabeach (10-18 août, France)


Parcours TeenSTAR en Valais

Teenstar ? C’est un parcours qui permet aux ados (entre  12 et 14 ans) d’aborder des thèmes en lien avec l’affectivité,  l’amitié, le sentiment amoureux, la sexualité et qui leur permet aussi de comprendre ce qui se passe dans leur corps  durant cette période particulière de leur vie.


Ce parcours est désormais présent en Valais, plus précisément à Sion. Toutes les infos et le contact direct se trouvent dans le flyer. Tu trouveras également une vidéo explicative.


17.08.2019 - Mais au fait, cet été tu fais quoi ?




Openair St-Prex

Si tu as pas peur de franchir la frontière pour te rendre en vaudoisie, tu peux te rendre à la fête organisée par le GJ Cabana, qui est venu animer notre veillée à Opensky. 

T'as où la foi, c'est aussi toi !

Nous ne sommes pas un groupe en particulier mais bel et bien envoyés par l'Évêque pour représenter TOUS les réseaux/groupes de jeunes du Diocèse de Sion.

T'as où la Foi c'est la jeunesse diocésaine... T'as où la foi c'est nous... T'as où la foi c'est donc toi, toi et toi ...

 

Tu souhaites donner un coup de main pour les autres jeunes du Diocèse en t'impliquant un peu/beaucoup avec nous ? Écris-nous ! On recherche du monde.

W E   W A N T   Y O U  !

(Aurélie et Justine manquent sur la photo)